FAQ NHA 2013

Pour ceux qui vivent sur une autre planète, a eu lieu ce weekend un  évènement dans la sphère du cheveu et de la beauté afro: la seconde édition de la Natural Hair Academy.

N’ayant pas participé à la première édition, et pas assez rapide pour réserver ma place, je me suis vu invité au petit déjeuner des  blogueuses puis au workshop.

Et j’en suis ravie car j’ai pu apprendre beaucoup de choses. Je ne vous raconterais pas ma journée, mais j’aimerais plutôt insister sur les quelques conseils précieux que j’ai retenu des intervenants internationalement connues que sont Felicia Leatherwood, Karen’s Body Beautiful, Dr Kari Williams & Ken Burkeen.

IMG_3329 Le petit déjeuner des bloggeuses, un moment très sympathique pendant lequel nous avons pu poser toutes nos questions aux professionnels

***

« COMMENT FAIRE DURER L’HYDRATATION? »

« Sceller l’hydratation » vous avez du l’entendre souvent. Et bien c’est exactement ça la réponse. Et pour sceller l’hydratation de nos cheveux, c’est à dire faire en sorte que nos cheveux reste hydraté plus longtemps, le Dr Kari Wiliams recommande d’introduire une source de chaleur en phase de conditionner (steamer, casque chauffant) afin de faire pénétrer le produit au maximum. Ensuite, appliquer un leave-in avec humectant inclue ou l’ajouter (aloe vera, glycérine) – cela permettra de prolonger l’efficacité des produits appliqués par la suite.

IMG_3396

Dr Kari Williams et Felicia Leatherwood la coiffeuse des stars

« LISSAGE BRÉSILIEN, EST-CE NATUREL? »

Autre question de Fatou de Blackbeautybag qui nous intéresse toutes. La kératine existe à l’état naturel dans nos cheveux, elle n’est donc pas dangereuse en soit. Ce qui rend le produit dangereux se sont les produits chimiques qui y sont associés. Mais alors pourquoi y ajoute t-on des choses cracras? Parce que la kératine est une grosse molécule , trop grosse pour pénétrer la fibre capillaire. Les additifs vont donc permettre à la kératine de faire effet. Le problème c’est que souvent le formol en fait parti et c’est là que le bas blesse. Je vous renvoie à la définition sur formol (ici), vous comprendrez par vous même.

« POURQUOI  DEVIENT-ON PRODUCT JUNKY? »

Karen’s Body Beautiful m’a ouvert les yeux même si j’avais déjà commencé le boulot depuis quelques mois. Oui, j’ai fait un grand ménage dans ma salle de bain, mes amies en sont d’ailleurs ravies. La genèse du product junky-isme c’est l’incapacité à se rendre compte que tout ce qu’on a déjà essayer avant est proche voir une copie de ce qu’on continu à acheter. D’ou l’importance de lire les étiquettes. Oui mesdames, si le produit A qui boude dans un coin de votre salle de bain ne vous convenait pas, vérifiez donc que les produits B,C,D et E n’aient pas la même composition. Vous serez surement surprise. Etre product junky c’est répété la même erreur sans s’en rendre compte. Je  vous invite à ce sujet à voir cette vidéo de Marina Ntsonga qui est révélatrice de ce phénomène (cliquer ici).

« FILLES EN TRANSITION: PETITS CONSEILS »

IMG_3423Voici le modèle « en transition » du workshop, et nous pouvions voir de nos sièges les différentes étapes de cette transition. Le conseil de Felicia pour pouvoir résister au défrisage et éviter le big chop trop brutal, est de privilégier les twists (out) et les bantu knots (out). Pourquoi? Parceque ce sont des coiffures protectrices qui sont douces pour les tempes. 

« LES EXTENSIONS: BON?  PAS BON? »

Evidemment, les extensions synthétiques n’ont pas la côte auprès des coiffeurs pro – autant vous dire que ça m’a brisé le coeur 😦 mais bon… c’est vrai –  Cela dit, le  Dr Williams a nuancé en précisant que nous pouvons tout à fait en porter mais au maximum 8 semaines avec une pause de 2 semaines obligatoire entre chaque coiffure avec rajouts pour prendre soin de nos cheveux naturels. Le tissage quant à lui n’est absolument pas recommandé car ne permet pas d’hydrater ses cheveux naturels alors même que l’hydratation est primordiale. Il semblerait aussi d’après la question d’une bloggeuse, que la laine soit fortement recommandée et appréciée des coiffeurs dixit Felicia.

 

« LA POROSITÉ: KEZAKO? »

Mymou a posé une des questions qui me taraudait depuis longtemps: qu’est ce que la porosité quand on parle de cheveu afro? Et en quoi est ce important dans notre routine?  Définition de Felicia complété par Ken Burkeen « c’est la capacité d’un cheveu à absorber de l’eau ». Elle peut s’évaporer facilement (cas de cheveux défrisés, utilisation d’assouplissant), ou moins rapidement. En cas de faible porosité, l’eau aura du mal à pénétrer le cuir chevelu et restera en surface. L’idéal est d’avoir le cheveu moyennement poreux mais à défaut il faut réhydrater régulièrement aussi bien en coiffure libre qu’avec des extensions. Il est important de s’en rendre compte pour adapter ses soins. Encore une fois l’utilisation d’une source de chaleur tel que le steamer de Huetiful crée par Ken Burkeen va favoriser la pénétration de l’eau dans le cheveu et donc le rendre plus malléable, plus souple et plus brillant puisque en bonne santé. Autant vous dire qu’il me faut!

bloggif_513f6af5d276e

In the hair, MelocyBlackbeautybag, Crispy tenders, Naturalbbdiamond, La Manouchka, Asha

« PRODUITS FAITS MAISON vs  PRODUITS BIO » 

Privilégier le fait maison évidemment çar toutes les vitamines sont préservées. Par contre selon Karen, au vu de l’état de l’agriculture de nos jours, nous ne pouvons être sûr que les produits soient 100% bio. Et même dans le cas de produits bio, rester vigilant sur les compositions.

 

« COUPE DES POINTES: LES BONNES MÉTHODES »

Ok, on garde le meilleur pour la fin. Lors du workshop, Felicia nous a toutes assommé en nous conseillant de couper 1cm de pointes 4 à 5 fois par an. Pour ma part, c’était dans les tuyaux et c’est fait… mais bon…ça faisait depuis mai dernier (au secours!). Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais venant d’une professionnelle, on ne peut pas faire la sourde oreille. Elle préconise de faire des vanilles sur cheveux étirés et de couper les pointes à hauteur d’1cm puis voir si cela suffit. Pareil si un coiffeur vous le fait: assurer vous qu’il vous coupe les pointes, pas les cheveux. En ce qui concerne l’utilisation du sèche cheveu, pas plus de 2 fois par mois.***

C’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cela vous aura servi et je vous dis à très bientôt.

Plus de photos sur ma page facebook dans l’album Natural Hair Academy.

Publicités

11 réflexions sur “FAQ NHA 2013

  1. Pingback: FAQ NHA 2014 - Test LWSTest LWS

  2. Pingback: FAQ spécial Natural Hair Academy 2014 – Kamanda-m

  3. Pingback: Blogging#2 « Focus Cheveux Crépus » – Kamanda-m

  4. Pingback: Blogging part 2: Focus Cheveux Crépus «

  5. Pingback: FAQ spécial Natural Hair Academy 2014 «

  6. Pingback: Natural Hair Academy 2014 J-1 «

  7. Sympa qu’il y ait eu une section spéciale « transitionneuses ». Je suis moi-même en transition depuis le mois de novembre et je documente mes progrès sur YT. Les conseils de Felicia sont précieux, merci pour la retranscription.

    J'aime

J'adore vous lire alors n'hésitez plus et laissez moi un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s